Korogaï

Culture

La culture korogaï est fascinante à bien des égards et, si elle n’a pas eu le même rayonnement que d’autres civilisations de l’Ultimonde, elle n’en a pas moins eu un impact profondément marquant. Grâce aux nombreux vestiges – pour la plupart d’essence spirituelle – laissés par les différents peuples se reconnaissant de l’engeance de Koro, il est aujourd’hui possible de reconstituer avec une remarquable précision le mode de vie que partageaient ces sociétés, caractérisé notamment par une relation profonde et quasi-permanente avec le divin. Aussi la plupart des activités que pratiquaient les membres de ces peuples étaient-elles consacrées à leurs dieux et déesses avec lesquels leur maîtrise de la Spiritualité permettait vraisemblablement d’entrer en contact.

Organisation sociale

Comment étaient organisées les différentes peuplades korogaï ? La répartition de leurs membres selon un mode tripartite - clergé, noblesse et populace - est depuis longtemps démontrée, et des détails toujours plus nombreux concernant les règles régissant leurs relations viennent compléter le savoir déjà conséquent des histoiriens.

Religion

Sans doute s'agit-il là de l'institution la plus importante au sein de la civilisation korogaï. Comment s'actualisait-elle, que ce fût dans le cadre du culte ou dans la vie quotidienne ? Quels étaient les rituels pratiqués et les prières proférées ? Comment ses enfants témoignaient-ils à Koro et aux autres divinités de leur dévotion ?

Sciences et techniques

Selon les Korogaï, ce sont leurs dieux et déesse qui, leur partageant leur savoir, leur auraient permis d'acquérir une importante maîtrise technique dans diverses domaines. Il se peut toutefois que le contact avec d'autres civilisations eût été responsable d'une grande part de leurs connaissances scientifiques. En quoi consistaient-elles ? Et comment furent-elles utilisées ?

Economie et commerce

Les échanges marchands étaient au cœur du mode de vie des Korogaï et, qu'ils eussent lieu à échelle locale, planétaire ou galactique, ils permettaient de maintenir des liens symboliques entre les différentes familles, entre les différents clans, entre les différentes tribus, voir entre les enfants de Koro et les autres races humaines peuplant l'Ultimonde.

Art

A quelques exceptions fort rares, l'intégralité de l'expression artistique korogaï était dévolue à l'adoration des divinités, bien souvent dans un cadre rituel formalisé, variant légèrement selon les lieux et les époques, mais témoins d'une tradition particulière portée vers une forme particulière de beauté. Quels étaient donc les grands archétypes poétiques, picturaux ou sculpturaux de ces lointaines sociétés ?

Guerre

Si leur maîtrise dans de nombreux domaines n'est plus à démontrés, les Korogaï sont avant tout célèbres pour leur art du combat. Guerroyer entre pour eux en accord avec un sens profond de l'honneur. La bataille ne leur permet pas seulement de se défendre des éventuels envahisseurs issus d'autres civilisations, mais également de résoudre des conflits naissant entre différentes tribus au sein de leur peuple.

Langue et dialectes

Tous les enfants de Koro partagent une même langue qui autorise la communication même entre les plus lointaines planètes qu'ils sont venus à coloniser, ce qui participe de leur sentiment d'appartenance à un groupe commun. Ce langage se ramifie toutefois en différents dialectes que partagent généralement les différentes ethnies à échelle locale, marqués par des accents, prononciations et expressions particuliers.

Ecologie

L'écologie tient une part extrêmement importante dans les modes de vie de la plupart des tribus korogaï. C'est leur non-respect de la Nature qui conduisit jadis leurs ancêtres à se voir bannir de la Grande Terre-Mère, la divine Koro. Les humains issus de sa race n'en ont que trop conscience, et cette sensibilité les pousse à respecter l'équilibre planétaire associé à leur nouvelles terres d'accueil.